Le RAID « Oxfam Trailwalker » est une épreuve de marche et de course à pied qui a lieu chaque année au mois de mai dans le massif du Morvan, en Bourgogne.

Ce n’est pas une course mais plutôt un défi : parcourir 100 Kms en moins de 30h en équipe de quatre ! Le quatuor de « traileurs » – c’est le nom de ces adeptes du « un pas après l’autre »… – doit rester groupé sur tout le parcours et pointer ensemble à l’arrivée et au départ de chaque étape. En cas d’abandon de l’un des coureurs, l’équipe a le droit de repartir à trois. Le parcours au fort dénivelé, serpente sur petites routes et sentiers, traversant de belles forets de sapins et de coquets villages.

Pour pouvoir participer à cette épreuve, il faut constituer une équipe de quatre « traileurs » qui est suivi par une équipe de supporters. Cette dernière équipe est chargée d’assister les coureurs en les retrouvant à l’arrivée de chaque étape pour leur donner de quoi manger et boire ou pour qu’ils puissent se changer. 

Pour pouvoir faire cette épreuve, l’équipe de coureurs doit surtout collecter 1 500 euros. Cette somme est ensuite reversée entièrement à l’association Oxfam France qui agit pour diverses causes humanitaires (alimentation, éducation…) dans les pays sous-développés. Les ressources peuvent provenir de dons ou de sponsoring.

Pour cette édition 2014 du RAID « Oxfam Trailwalker » qui avait lieu durant le weekend du 17 et 18 mai, Saooti sponsorisait l’équipe des « Sherpas ». 

Un de ses membres, Fabrice Aubry,  journaliste salarié de l’entreprise témoigne :

 

Avec Alexandra, Thibault et Josselin (mes coéquipiers) nous étions inscris depuis le mois de janvier, et durant plusieurs semaines nous nous sommes préparé pour cette épreuve tant attendue. Cela représentait pour moi 3 sorties de course à pied par semaine. Thibault et Alexandra ont réalisés  plusieurs marches de nuit notamment une course de 54 Kms au mois de février.

Nous avons réalisé notre collecte de fond, plusieurs amis nous ont fait des dons mais nous avons surtout atteint notre objectif grâce au sponsoring de Saooti et de la société Wonderbox (pour laquelle travaillent Alexandra et Josselin).

9 amis nous ont rejoints pour constituer notre équipe de supporters et nous avons fait faire des maillots aux couleurs de Saooti et de Wonderbox.

Nous étions fins prêts le vendredi 16 mai. Après 2h30 de route depuis Paris, nous avons fait un dernier plein de sucres lents avec un dîner servi sur le site du départ de la course à Avallon. Dernière lecture de notre « carnet de course » puis dernière nuit en chambre d’hôte.

Samedi 17 mai, le réveil à 5h du matin ne fut pas si dur que cela tant l’excitation du jour J était présente. Nous prenons un petit déjeuner à 6h avec nos supporters avant de prendre enfin le départ à 7h. Les 251 équipes sont toutes parties ensemble sous l’arche de départ et après un discours du maire d’Avallon et de Luc Lamprière, le directeur général d’Oxfam France.

DSCN0269IMG_3159IMG_3163

 

Avec Alexandra, Thibault et Josselin, nous partons en trottinant et alternant marche et course à pied sur la première étape qui cumule 17 kms (la plus longue de tout le RAID) et que l’on termine en 2h40min. A l’arrivée, premier ravitaillement et retrouvaille avec nos supporters qui ont donné de la voix au moment de repartir et d’entamer la 2ème étape.

IMG_3166IMG_3172

Il est à peine 10h du matin et déjà le soleil tape fort sur le Morvan. De nombreux passages en forêt  nous permettent d’évoluer tout de même un peu « à la fraîche ». Les heures passent, la course se déroule très bien et l’ambiance est excellente avec les autres équipes. C’est entre les 40ème et 50ème kilomètres que la fatigue commence à se faire sentir lors d’une longue 4ème étape avec de nombreux faux-plats montants. Premières ampoules aux pieds et premiers « coups de mou » ; les magnifiques paysages champêtres du Morvan nous permettent d’oublier un peu ces difficultés.

IMG_3168IMG_3175

 

50 kms au compteur à l’arrivée de cette 4ème étape, nous profitons de la pause pour diner avec nos supporters. L’étape suivante est très difficile pour Josselin qui est affaibli par de grosses courbatures. Il est contraint à l’abandon à 60 kms. Il est environ 22h et la nuit tombe sur le Morvan.

DSCN0314DSCN0313

Alexandra, Thibault et moi prenons donc le départ de la 6ème étape sans Josselin qui restera avec nos supporters. Habillé bien plus chaudement et lampe frontale allumée, nous évoluons en nocturne sur de petites routes de campagne et avec une vue lointaine sur la basilique de Vézelay. Le froid se fait de plus en plus sentir mais la chaleur est toujours bien présente dans nos discussions toujours très sympathiques avec les autres équipes. La pause à 71 Kms est très appréciable. Nous retrouvons nos supporters autours d’un bon feu et nous rechargeons les batteries avant d’entamer à 3h du matin l’étape qui fut,  pour moi, la plus difficile. 12 kms avec une première partie en forêt puis une seconde au milieu des champs. L’obscurité accentue la fatigue, une douleur aux  pieds m’affaiblit encore plus et le rythme de marche est de plus en plus faible. Le jour se lève et les supporters m’accueillent chaleureusement à l’arrivée de cette 7ème étape. Il est 7h10 et nous avons parcouru 83 kms.

DSCN0331

Nous nous rapprochons de l’arrivée finale mais je suis sur le point d’abandonner tellement la fatigue est pesante. 1h30 de pause avec une sieste et un bon massage ainsi que l’encouragement de nos supporters me permettent de finalement repartir avec Alexandra et Thibault.

Comme une renaissance, nous repartons avec un rythme bien plus soutenu que sur les étapes précédentes. Nous évoluons sur de jolis sentiers de terre au milieu des vignes et nous bouclons sous le soleil cette avant-dernière étape bien plus rapidement que prévu. Il est environ 11h lorsque nous prenons le départ de la dernière étape : 4,5 kms le long d’une petite rivière. Le parcours se termine dans les rues d’Avallon. Les supporters nous rejoignent en toute fin de parcours, un petit sprint final et nous passons enfin sous l’arche d’arrivée !

IMG_3191arrivée

Il est 12h40, nous terminons donc le parcours en 29h40min. La fatigue est toujours là mais le bonheur d’en avoir fini est bien plus important. Avant de repartir d’Avallon, nous avons reçu de nombreux messages de félicitations de la part de nos supporters et des organisateurs. Ce week-end était juste génial, on s’en souviendra longtemps !

DSCN0358