RADIO ET ÉDUCATION,
UN MIX HAUTEMENT PÉDAGOGIQUE !

La révolution numérique est aussi sociétale et impacte notre vie. Elle bouscule également tous les codes de l’éducation. Et ça tombe bien ! Car les besoins pédagogiques s’avèrent pleinement en phase avec ces évolutions et le taux d’équipement numérique ne cesse de croître chez les collégiens et lycéens : par exemple 70% des plus de 12 ans possèdent un téléphone portable, et 95% pour les 15-17.

La radio, quant à elle, répond historiquement à de nombreux enjeux pédagogiques. Son utilisation en milieu scolaire date des débuts de la FM dans les années 80 (Radio Pulsar à Poitiers, Radio Collège à La Rochelle, Radio Lycée Montesoro à Bastia etc.) et se prolonge dans les années 2000 avec l’apparition des premières web radio (Radio Clype à Paris, Radio Bahut en Bourgogne Franche Comté…)

Du scolaire au ludique

Pour apprendre, il est essentiel de rechercher et d’échanger des informations, d’avoir accès à des lectures, de partager des sources : la révolution numérique est donc une réponse parfaitement adaptée, permettant de manière instantanée un accès à des mines d’information multiples.

De plus, un changement majeur de paradigme est aujourd’hui à l’origine d’un renversement de la pyramide de l’éducation : on demande aux élèves d’acquérir en premier lieu des compétences mettant en perspective les connaissances, et non plus l’inverse. L’autoroute numérique s’avère donc être une voie idéale pour soutenir de nouvelles méthodes d’enseignement délivrant des compétences trans-disciplinaire, exploitées dans plusieurs matières : par exemple un esprit synthétique sera utile en français mais aussi dans les cours de langues ou d’histoire-géographie, une bonne élocution permettra une meilleure réussite lors de la présentation d’un exposé ou du passage d’un oral.

Parallèlement, le champ des compétences requis pour faire de la radio est très proche de celui enseigné pendant la scolarité : le sens de l’écoute et de la synthèse, la hierarchie des informations, la syntaxe vocable et l’expression, l’argumentation, le développement de l’esprit critique, parler et lire haut et fort, articuler et être à l’aise dans sa prise de parole en public.

Tout cela peut s’apprendre grâce au processus ludique de la préparation d’une émission ou d’une chronique de radio : dans un cadre éducatif, elle devient un puissant outil pédagogique, dynamique et performant dans l’acquisition de ces compétences chez l’élève. Ce média peut permettre par exemple de se réconcilier avec sa timidité ou susciter plus facilement l’envie de s’exprimer devant ses camarades. La radio contribue ainsi à rendre concret et immédiat les usages de compétences et de connaissances dans l’esprit de l’élève, lui permettant d’en saisir pleinement les enjeux.

Un média souple adapté au monde de l’éducation

Ne pouvant se permettre l’impasse sur l’avènement d’un monde numérique le milieu éducatif a donc développé un axe digital intégrant de nouveaux outils, comme le travail en réseau entre établissements pour le partage de bonnes pratiques, l’environnement numérique de travail pour créer un échange entre enseignants et parents d’élèves, et bien sûr internet, pour la réalisation de travaux collaboratifs ou la création d’un journal numérique. Pour s’inscrire pleinement dans cette évolution sociétale, les établissements se sont dotés d’équipements et de solutions numériques performants : tablettes tactiles, appareils photo numériques, serious games, écoutes de fichiers audio depuis le smartphone et, bien sûr, l’utilisation d’applications et de réseaux sociaux déjà présents dans l’ensemble de la société actuelle. Tous ces outils sont désormais à la disposition d’une pédagogie qui gagne à s’inscrire pleinement dans la modernité de cette ère technologique.

Désormais il faut compter aussi avec la web radio, laquelle s’intègre à tout point de vue dans le prolongement de cette démarche éducative : tout d’abord grâce à son faible coût comparé à une radio traditionnelle, mais aussi grâce à sa grande souplesse, à son encombrement minimum et à son maniement agile. Elle synthétise les technologies rencontrées dans l’ensemble des solutions nouvelle génération dont elle permet également l’apprentissage. Les enseignants peuvent se concentrer sur l’essentiel de leurs objectifs grâce à un environnement miniaturisé, sans oublier le côté « live » de la radio, propice à l’échange et au partage simultané avec d’autres établissements dans le monde entier.

Saooti a développé en partenariat avec l’Éducation Nationale une plateforme de radio numérique, à destination de l’éducation nationale. Elle est en cours d’expérimentation par les collégiens et lycéens des académie d’Amiens, Rennes et Créteil. En Bretagne, le projet universitaire IFRAN « Actif » a pour objectif d’étudier sur 4 ans l’impact pédagogique de la Wikiradio auprès de collégiens. Au total, une vingtaine d’établissements utilisent cette wikiradio pour produire différents formats en lien avec les programmes. Une expérimentation nationale élargie de la Wikiradio est en cours de lancement avec une centaine d’établissements pour l’année 2018 – 2019.