Web radio de talk : mettre les mots en musique

La radio est connue pour sa capacité à s’adresser en toutes circonstances à son public par l’intermédiaire de la voix. Une révolution technologique qui se situe aux confins de la presse écrite et de l’avènement de la télévision. La Marine Nationale est la première à expérimenter la TSF en 1899, et pour le grand public la première application de la radio a lieu en 1914 en Belgique.

Les premières radios périphériques d’après-guerre était majoritairement des radios parlées avec des intermèdes musicaux. Avec l’arrivée de la FM en 81 la tendance s’inverse avec l’apparition des « robinets à musique » diffusant à plus de 70% des disques. Lorsque la web radio fait son apparition au début du 21ème siècle, celle-ci suit tout d’abord la tendance de la FM en proposant des flux musicaux puis le parlé fera petit à petit son arrivée : c’est alors la naissance de véritables radios indépendantes de contenu.

Quand la musique est bonne…

L’apport d’un flux musical pour rythmer la diffusion d’émissions permet de relier les différents programmes tout en gardant le lien avec l’auditeur, créant ainsi une fidélité entre l’émetteur et le récepteur. L’aspect divertissant de la musique contribue à mieux capter son attention et le prépare ainsi à recevoir un message plus pointu au moment choisi. La web radio de talk soucieuse de communiquer de manière agile et moderne peut ainsi fidéliser et accroitre son audience de manière continue. Les émissions réalisées peuvent être rediffusées plusieurs fois par semaine, en se nichant dans l’écrin musical : ce qui procure une forme d’écoute libre et douce, « à la carte ». La playlist musicale a donc une fonction d’accompagnement et peut être déclinée en fonction du contenu éditorial abordé : une radio de thématique business n’aura pas la même couleur musicale qu’une radio orientée sur la santé. Sur une web radio de talk il est important que le choix des morceaux suive la dimension éditoriale pour être en phase optimale avec le profil de la cible d’audience choisie. Le tempo d’une playlist est défini en fonction de la dynamique de la ligne éditoriale choisie : une radio spécialisée dans les médecines douces suivra un tempo musical plus lent que celle évoquant par exemple l’univers du bâtiment avec un tempo sûrement plus « rock ».

Le support d’un flux musical dans le cadre d’une web radio de talk permet donc d’agencer, de développer et d’enrichir la ligne éditoriale définie en lui donnant du liant. C’est l’aternance d’une ambiance musicale et d’information qui procure une fluidité à l’ensemble.

Grâce à la musique à la suite de la diffusion d’une émission sur l’antenne, l’auditeur sort donc moins brutalement du contenu qu’il vient d’entendre et créé chez lui un espace propice à la réflexion. La web radio de talk avec flux musical permet d’établir une communication riche, en lien constant avec les auditeurs. Ce fil musical intégrant du contenu et disponible à l’envie permet de diffuser une ligne éditoriale dense et cohérente sans jamais lasser son récepteur.

Par ailleurs depuis quelques années le monde de l’entreprise utilise aussi le média radio pour véhiculer des messages à ses collaborateurs à travers le « talk ». Souvent, et dans un premier temps sous forme de podcast produits, diffusés en dehors d’un flux radiophonique 24h/24, puis de plus en plus en utilisant une véritable web radio de talk qui permet au collaborateur une écoute agréable et à la carte depuis son poste de travail, tout en accomplissant sa tâche professionnelle.

Saooti propose depuis 2009 une offre de web radio à destination d’entreprises, d’institutions ou de médias désirant intégrer et décliner cette solution dans leurs usages quotidiens. Plusieurs rubans musicaux sont proposés, avec différents rythmes et ambiances, pour correspondre au mieux à un public hétérogène dans l’univers de l’entreprise. Les programmes éditoriaux peuvent être produits directement par les structures avec un accompagnement de Saooti, ou être entièrement délégués à l’équipe contenu.